Fabbri s'engage à aider les plus faibles et propose aux demandeurs d'asile des places d'apprentissage en logistique.

 

Iseyas, 23 ans, et Mahdi, 17 ans, sont deux jeunes hommes qui, pour des raisons politiques, ont quitté leur foyer en Erythrée et en Afghanistan et ont commencé une nouvelle vie au Tessin. Depuis plusieurs mois, les deux réfugiés reconnus suivent une formation logistique avec Fabbri à Pregassona.

Gianpiero Jacop, responsable des ventes internes, est très fier de ses deux protégés : « Ils sont si jeunes et ont déjà vécu tant de choses. Leurs histoires sont généralement entendues à la télévision. Mais cette fois-ci, ils se tiennent devant nous dans la vraie vie », raconte-t-il, ému.

Yseyas est venu en Suisse en 2014 pour échapper à la dictature de son pays. En Suisse, il préfère la ponctualité et la précision : « Je ne connaissais rien de tel dans mon propre pays », explique-t-il. Chez Fabbri, il reçoit beaucoup de soutien de ses collègues et se sent à l'aise, dit-il lors de l'entretien.

Mahdi est arrivé en Suisse avec son père en 2015, après un long voyage à pied, en bateau et en bus depuis l'Iran. « Malheureusement, je dois admettre que mon pays ne me manque pas. Comme je suis d'origine afghane, je n'ai même pas eu le droit d'aller à l'école en Iran. Ma formation a commencé ici, en Suisse. » Il trouve toujours les mathématiques difficiles, mais la communication n'est pas un problème pour lui.

Ce n'est pas seulement une histoire à succès pour Fabbri, car nos nouveaux employés peuvent aussi façonner un avenir meilleur, apprendre la langue et devenir indépendants.

Nous leur souhaitons bonne chance et beaucoup de succès dans leur formation en tant qu'employés logistiques.

Dernières actualités Voir toutes les actualités